Reflet +

Principal

Faciliter l’intégration par le cinéma

Une vingtaine de nouveaux arrivants sont assis dans  la salle de projection de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Ils visionnent Ce qu’il faut pour vivre, un long métrage de Benoît Pilon, afin de mieux comprendre la culture québécoise et de pratiquer leur français.

En tout, six groupes de francisation issus de l’Université du Québec à Montréal (UQAM-MIDI) et du Cégep du Vieux-Montréal ont pu assister à des projections de films québécois depuis un an. Cette initiative de Québec Cinéma et de la BAnQ vise à faciliter l’intégration des immigrants de façon attrayante. Les cinq autres films présentés sont : Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde  de Daniel Roby, La Passion d’Augustine de Léa Pool, Mon oncle Antoine de Claude Jutra,  Maurice Richard de Charles Binamé et Les Ordres de Michel Brault.

Ce contenu est réservé aux membres

Merci de vous connecter pour le consulter !

 

viande artificielle

Viande artificielle : l’avenir de nos assiettes ?

Par Alexandra Bachot -

Une viande 100% créée par l’humain et la technologie serait en passe de voir le...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

J'accepte Je refuse Centre de confidentialité Paramètres de Confidentialité En savoir plus sur la politique