Le Camping Notre-Dame, un plan B confortable


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/refletdesocietep/public_html/wp-content/plugins/tb-social-share/inc/functions.php on line 170

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/refletdesocietep/public_html/wp-content/plugins/tb-social-share/inc/functions.php on line 36

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/refletdesocietep/public_html/wp-content/plugins/tb-social-share/inc/functions.php on line 176
Étienne Langlois
Les derniers articles par Étienne Langlois (tout voir)

Au début de la pandémie de la COVID-19, le centre-ville de Montréal, bondé, cacophonique et vivant, a été massivement déserté par les travailleurs. On n’y voyait plus que la pauvreté. Tout le monde étant confiné chez soi – avec la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ou en télétravail –  il ne restait plus que les personnes sans-abris dans les rues. Tout à coup, elles devenaient visibles pour bien des gens, alors que les itinérants ont toujours été présents dans la métropole. Et probablement que d’autres personnes vulnérables sont venues grossir leurs rangs avec le système économique mis sur pause.

Un texte de Étienne Langlois – Dossier Santé mentale

Ce contenu est réservé aux membres

Merci de vous connecter pour le consulter !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Étienne Langlois
Étienne Langlois

Journaliste indépendant

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Le Camping Notre-Dame, un plan B confortable […]

trackback

[…] portes aux itinérants lors du déconfinement, en juin dernier. C’est dans ce contexte que le camping de Notre-Dame a vu le jour, dans le quartier d’Hochelaga, où des dizaines de tentes se sont dressées durant […]